Jeudi 17 mars « Le Paris de la Commune 1871 » Jean-Louis ROBERT

maxresdefault

Le jeudi 17 mars 2016 à 20:00 (Amphi 2 – 29 Boulevard Gergovia, U.F.R. Lettres, Langues et Sciences Humaines, 63000 Clermont-Ferrand, France)

Invitation commune des Amis du Temps des Cerises, Amis de l’huma 63 et des Amis de la Commune 63

Ce livre présente Paris sous la Commune au travers d’approches très diversifiées. C’est que la Commune est fondamentalement polysémique, tant patriotique qu’internationaliste, tant républicaine que socialiste révolutionnaire ou fédéraliste, tant montagnarde que proudhonienne. La Commune quasi-libertaire de Courbet et des artistes plasticiens coexiste avec la Commune rigoureuse, voire autoritaire, du procureur Rigault.
Paris n’est d’ailleurs pas tout acquis à la Commune. On y trouve aussi des indifférents, des attentistes et des adversaires, pas tous  » francs-fileurs  » à Versailles. La Commune de Paris est souvent réduite à l’image spectaculaire et terrible des barricades et de la Semaine sanglante ; mais on a aussi vécu à Paris pendant 72 jours, en 1871, une expérience au quotidien, appuyée sur la volonté de construire une démocratie active et sociale.
La participation des étrangers et des femmes à la Commune, d’une ampleur inédite, est un signe que la Commune c’est aussi pour Paris l’entrée dans la modernité du XXe siècle. Ce livre bénéficie d’une très riche illustration, rarement éditée et provenant de collections privées.

Jean-Louis Robert, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de l’histoire sociale de l’Europe contemporaine, il a également beaucoup écrit sur l’histoire de Paris. Il a été, en 2011, commissaire de l’exposition sur la Commune de Paris-1871, organisée par la Ville de Paris, aux Cordeliers. Il travaille actuellement à la rédaction d’une grande histoire de la Commune.

Partenariats : UFR LLSH, Radio Campus 63, Éditions Belin, Ville de Clermont-Ferrand, CD63, Librairie « Les Raconteurs d’Histoires »

Jeudi 2 Avril 2015 : « Le football dans Paris et ses banlieues : Un sport devenu spectacle » (Julien Sorez)

47466_01

Le 2 avril 2015 à 20:00 (Amphi 2 – 29 Boulevard Gergovia, U.F.R. Lettres, Langues et Sciences Humaines, 63000 Clermont-Ferrand, France )

Sport devenu au cours du XXe siècle le plus populaire en Europe, le football peine à trouver dans Paris et ses banlieues le succès et le soutien qu’on lui accorde dans la plupart des capitales européennes et des grandes métropoles françaises. En France, tout se passe comme si dans la capitale d’un État fortement centralisé les conditions politiques, sociales et économiques n’étaient pas réunies pour qu’une pratique populaire comme le football devienne une composante de l’identité urbaine parisienne et un outil de son rayonnement culturel. Détaché d’observations immédiates et parfois hâtives sur la place du football parisien en France, ce travail de recherche envisage, en considérant le développement du football dans Paris et ses banlieues, de redonner à cette pratique la place qui fut la sienne dans les premières décennies qui suivent son apparition, de montrer que les joueurs, dirigeants et équipes parisiens ont été au cœur de la diffusion spatiale et sociale du football dans l’Hexagone, et de comprendre les fondements de ce paradoxe français faisant depuis plusieurs décennies de la région parisienne une périphérie du football européen.

Julien Sorez est Docteur et Agrégé de Sciences po Paris et enseignant à l’EHESS.

Partenariats : UFR LLSH, SUC, Radio Campus 63, Éditions PUR, Ville de Clermont-Ferrand, Librairie « Les Raconteurs d’Histoires »