Jeudi 2 Avril 2015 : « Le football dans Paris et ses banlieues : Un sport devenu spectacle » (Julien Sorez)

47466_01

Le 2 avril 2015 à 20:00 (Amphi 2 – 29 Boulevard Gergovia, U.F.R. Lettres, Langues et Sciences Humaines, 63000 Clermont-Ferrand, France )

Sport devenu au cours du XXe siècle le plus populaire en Europe, le football peine à trouver dans Paris et ses banlieues le succès et le soutien qu’on lui accorde dans la plupart des capitales européennes et des grandes métropoles françaises. En France, tout se passe comme si dans la capitale d’un État fortement centralisé les conditions politiques, sociales et économiques n’étaient pas réunies pour qu’une pratique populaire comme le football devienne une composante de l’identité urbaine parisienne et un outil de son rayonnement culturel. Détaché d’observations immédiates et parfois hâtives sur la place du football parisien en France, ce travail de recherche envisage, en considérant le développement du football dans Paris et ses banlieues, de redonner à cette pratique la place qui fut la sienne dans les premières décennies qui suivent son apparition, de montrer que les joueurs, dirigeants et équipes parisiens ont été au cœur de la diffusion spatiale et sociale du football dans l’Hexagone, et de comprendre les fondements de ce paradoxe français faisant depuis plusieurs décennies de la région parisienne une périphérie du football européen.

Julien Sorez est Docteur et Agrégé de Sciences po Paris et enseignant à l’EHESS.

Partenariats : UFR LLSH, SUC, Radio Campus 63, Éditions PUR, Ville de Clermont-Ferrand, Librairie « Les Raconteurs d’Histoires »

Jeudi 9 janvier 2014 : Jérôme Berthaut « La banlieue du 20 heures »

la haine

« La banlieue du 20 heures »

Plongés dans un collectif de travail régi par des logiques économiques (audience, productivité), le poids des sources légitimes et des modèles professionnels importés de l’audiovisuel commercial, les journalistes de France 2 fabriquent et perpétuent les lieux communs sur les habitants des quartiers populaires pour satisfaire dans l’urgence la commande de reportages prédéfinis par leur hiérarchie. À partir d’une enquête menée au plus près des pratiques quotidiennes des journalistes, ce livre propose une explication sociologique à la permanence des représentations réductrices véhiculées par certains contenus médiatiques.

Jérôme Berthaut est sociologue et maître de conférences à l’université de Bourgogne. Il est membre du Ciméos. Jérôme Berthaut est chercheur associé au laboratoire « Migrations et société » (URMISCNRS). Ses recherches croisent sociologie des médias et sociologie de l’immigration.