Jeudi 20 novembre : Jacques Caplat « Changeons d’agriculture»

 

article-les-moissons-du-ciel

« Lieu et heure de la conférence : Amphi 2 de la fac de lettres, 29 Boulevard Gergovia – Clermont-Ferrand à 20 heures »

Le “modèle” agricole qui s’est imposé depuis quelques décennies est de plus en plus critiqué en raison de ses conséquences néfastes sur l’environnement, l’emploi et la santé humaine et animale. Pourtant, sa remise en cause est souvent écartée au nom de l’urgence alimentaire : il serait “le seul capable de nourrir l’humanité”. Cette affirmation péremptoire interdit le débat et nous enferme dans une impasse dont il est urgent de sortir. L’objet de cet ouvrage est de lever certains malentendus et de détailler les alternatives qui nous permettront d’élaborer une autre agriculture, capable de réconcilier paysans, environnement et société.

Pour ce faire, l’auteur explique quels ont été les choix scientifiques, économiques et politiques qui ont présidé à l’élaboration du modèle “conventionnel”, et démontre que d’autres choix tout aussi performants sont possibles. Il décrit alors les étapes d’une transition en s’appuyant sur la réalité de milliers de paysans passés de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique. C’est donc bien d’actes concrets et réalisables qu’il est question ici, où paysans et citoyens sont mis à contribution, chacun ayant son rôle à jouer dans une transition réussie vers l’agriculture de demain.

Jacques Caplat est agronome, ethnologue et géographe. Fils d’un petit éleveur ovin, il a été successivement technicien de terrain, chargé de mission à la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) et impliqué dans des projets internationaux (notamment au Nord-Bénin). Il a animé pendant 4 ans le « groupe d’experts français sur les semences biologiques », et participé au « groupe de concertation sur les OGM » du Commissariat général au plan, ainsi qu’aux prémices du groupe Écophyto.

Jacques Caplat fut l’un des co-fondateurs du Réseau Semences Paysannes, et est administrateur de l’association Agir Pour l’Environnement.

Il est l’auteur de plusieurs rapports nationaux sur l’agriculture biologique, du guide pratique « Cultivons les alternatives aux pesticides » (Le passager clandestin / Cédis, 2011), de « L’agriculture biologique pour nourrir l’humanité » (Actes Sud, 2012) et de « Changeons d’agriculture – Réussir la transition » (Actes Sud, 2014).

Partenaires : UFR LLSH, SUC, Radio Campus 63, Éditions Actes sud, Ville de Clermont-Ferrand, Librairie « Les Raconteurs d’Histoires »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s