Jeudi 10 octobre 2013 « L’envers de la fraude Sociale – Le scandale du non-recours aux droits sociaux » Philippe WARIN

Slumdog Millionaire film - 2008

« L’envers de la fraude Sociale – Le scandale du non-recours aux droits sociaux »

Le discours sur la « fraude sociale » a marqué le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Prétextant sauver la protection sociale des assistés et des tricheurs, ce discours a répandu l’idée que les droits économiques et sociaux se méritent et a inoculé une suspicion à l’encontre de leurs bénéficiaires légitimes. En martelant l’idée que le système est « fraudogène », il a prétendu que les droits ne sont pas une obligation et que les prélèvements les finançant ne sont pas un devoir, à l’inverse des principes qui fondent le modèle social français. Or, pour être juste et acceptable, la lutte contre la fraude doit éviter l’amalgame et la division, et participer à une politique générale d’accès aux droits sociaux. Ainsi, chaque année, 5,7 milliards d’€ de revenu de solidarité active, 700 millions d’€ de couverture maladie universelle complémentaire, 378 millions d’€ d’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, etc., ne sont pas versés à leurs destinataires.

Philippe WARIN, Directeur de recherche au CNRS, est chercheur en analyse des politiques publiques.

Partenariats : UFR LLSH, SUC, la Ligue des Droits de l’Homme.

Pour écouter la conférence, cliquer ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s