NOTRE INTERVENTION A LA MANIFESTATION POUR QUE VIVE LA CULTURE ET SES CRÉATEURS LE 19 JANVIER 2021 A CLERMONT-FD

« Quelques mots au nom de l’Association des Amis du temps des Cerises. Et indirectement, et sans mandat, au nom du mouvement associatif.

Les Amis du Temps des Cerises organisent des rencontres, des conférences-débats autour d’un livre. Mais aussi autour d’un film ou d’un artiste – auteur de BD, chanteur ou musicien – en dehors des autoroutes de l’information et de la culture à une seule voix

Et bien, aujourd’hui, vous – les artisans et les artistes – vous qui êtes le sel de notre vie collective, amis du Rio ou de la Capitainerie – pour n’en citer que deux qui nous touchent de près – amis créateurs, vous nous manquez ! Comme toutes les associations culturelles bénévoles, nous sommes donc naturellement à vos côtés car sans vous il n’y a pas d’éducation populaire digne de ce nom.

Avec vous, nous demandons que, en paroles… et en actes – en ACTES -, les musées, les cinémas, les salles de spectacles et de conférences soient reconnus comme des lieux essentiels à notre vie sociale et à nos vies personnelles. Avec vous, nous soutenons les revendications , justes et vitales – VITALES ! – des intermittents, des précaires, des auto-entrepreneurs, de tous les professionnels, du monde de la culture. Mme Bachelot, aidez-les ! aidez-nous !

Nous disons « Aidez-nous » car, en tant qu’association, nous voulons aussi porter aujourd’hui les préoccupations propres du mouvement associatif.90% des associations culturelles ont depuis le premier confinement stoppé leurs activités et annulé la plupart de leurs évènements. C’est grave pour les associations bénévoles comme la nôtre. C’est encore plus grave pour celles qui ont des salariés Les choses ne se sont pas améliorées avec le déconfinement. Nous sommes préoccupés par la mise en place des mesures sanitaires et la non-réouverture prévisible des locaux. Nous sommes préoccupés aussi – au-delà du numérique – par la coupure des relations normales avec les adhérents et même avec les bénévoles militants. Nous sommes préoccupés enfin par une fragilité financière accrue du fait de la non-collecte des adhésions et de la distanciation – le mot est à la mode ! – qui s’est objectivement opérée avec les partenaires institutionnels et privés.

Ces trois sujets d’inquiétude soulignent l’exigence d’un retour à la normale pour sortir de cette situation. Retour à la normale évidemment dans le respect des règles sanitaires, mais retour urgent, le plus tôt possible. Ce sur quoi nous n’avons pas à ce jour la moindre lisibilité.Retour à la normale, et ce pour les associations employant des salariés, accompagné d’aides financières urgentes et spécifiques. Ce sur quoi nous n’avons pas non plus de vraie lisibilité à ce jour.

La fédération CGT du spectacle écrit dans son communiqué du 14 janvier : « Ce que nous défendons est une question de démocratie et d’émancipation, celle du droit à la création, du droit de transmettre et de permettre à toutes et tous d’accéder aux œuvres ». Ce qu’en un autre temps Antoine Vitez appelait « l’élitisme pour tous ».Et bien, pour ce but, Mme Bachelot, il ne suffit pas de voler une citation à Pablo Neruda, encore faut-il donner à la culture les moyens – moyens matériels et moraux – de vivre sa vie et de nourrir la nôtre !Oui, « le printemps reviendra »… et même « le temps des cerises ».Merci à vous ! »

VOEUX ET PERSPECTIVES

Que chacun.e des ami.e.s du Temps des Cerises connaisse personnellement en 2021 un temps de bonheur et de santé…

Que l’association reprenne son grand-œuvre de décryptage du monde, d’empathie pour ceux qui luttent et d’éducation pluraliste.

Que ceux qui luttent justement ne soient plus en butte aux inquisiteurs.

Que les peuples du monde progressent dans la voie de la coopération pour résoudre les grands problèmes qui nous sont posés et qui engagent notre avenir commun.

La responsabilité de chacun est engagée car il n’est pas sûr « qu’à la fin c’est nous qu’on va gagner », il peut y avoir destruction collective. Contribuer à la prise de conscience de cette responsabilité, c’est ce que nous pouvons faire – encore – cette année nouvelle. Avec vous. Fraternellement.

Mais pas avant février 2021… si tout va bien…

Nouvelles de confinement et de déconfinement des Amis aux ami.e.s…

Ami.e.s du Temps des Cerises, bonjour.


L’Equipe d’animation (que vous avez triomphalement élue lors de la dernière AG annuelle) espère que personne parmi vous n’a attrapé ce morceau d’ARN enveloppé dans une protéine, ni d’ailleurs aucune autre maladie. Nous vous donnons quelques nouvelles de l’association qui, nous le proclamons haut et fort, continue et continuera quoi qu’il en coûte (comme a dit quelqu’un « en marche »…). Cette plaisanterie faite, cela ne veut pas dire que les choses aillent de soi ou soient faciles. Janvier est sans doute d’ores et déjà condamné, le couvre-feu à 21h rendant plus que difficile l’accueil convenable des invités, la tenue des conférences elles-mêmes, et votre propre venue et votre retour chez vous en temps autorisé. Qu’en sera-t-il de Février, nul ne le sait, ni nous ni les ministres concernés.

Comme beaucoup d’associations, nous traversons donc une période difficile. Dans l’optique de repartir sur de bonnes bases lorsque la crise sanitaire sera maitrisée, nous avons avec d’autres associations suggéré à Mr le Maire de Clermont et à Mme de Sousa, adjointe en charge de la vie associative, de maintenir la périodicité annuelle du Forum des Associations (seul celui des assos sportives a eu lieu cette année), ce qui est acquis suivant des modalités sanitaires plus sécures , d’organiser une consultation (ce qui a été fait en visio-conférence) et d’éditer un annuaire papier des assos (ce qui sera fait comme supplément à «Demain Clermont»).

Dans l’immédiat, aucune conférence n’était programmée en décembre, pour la bonne raison que nous ne disposions pas de notre belle salle Conchon. En Janvier étaient prévues une conférence sur les violences policières le 7 (détails suivront…), le 14 Maboula Soumahoro devait traiter de l’identité noire en France et le 21 Antony Galluzo de la « fabrique du consommateur ». Espérons… Nous vous préviendrons évidemment dès que nous avons des certitudes sur la validité de cette programmation.

Bien entendu nous sommes toujours à votre écoute. Une seule condition… que vous preniez la parole… !
Amitiés à tous.tes.

Romaric Godin. Jeudi 5/11. 20h. Salle Conchon. Clermont-Fd

La guerre sociale en France 
Aux sources économiques de la démocratie autoritaire

La tentation d’un pouvoir autoritaire dans la France de 2019 trouve ses racines dans le projet économique du candidat Macron.
Depuis des décennies, la pensée néolibérale mène une guerre larvée contre le modèle social français de l’après-guerre. La résistance d’une population refusant des politiques en faveur du capital a abouti à un modèle mixte, intégrant des éléments néolibéraux plus modérés qu’ailleurs, et au maintien de plus en plus précaire d’un compromis social. À partir de la crise de 2008, l’offensive néolibérale s’est radicalisée, dans un rejet complet de tout équilibre.
Emmanuel Macron apparaît alors comme l’homme de la revanche d’un capitalisme français qui jadis a combattu et vaincu le travail, avec l’appui de l’État, mais qui a dû accepter la médiation publique pour « civiliser » la lutte de classes. Arrivé au pouvoir sans disposer d’une adhésion majoritaire à un programme qui renverse cet équilibre historique, le Président fait face à des oppositions hétéroclites mais qui toutes rejettent son projet néolibéral, largement à contretemps des enjeux de l’époque. Le pouvoir n’a ainsi d’autre solution que de durcir la démocratie par un excès d’autorité. Selon une méthode classique du néolibéralisme : de l’épuisement de la société doit provenir son obéissance.

ÉLÉMENTS DE PROGRAMME SEPT/NOV 2020

PLUS DE DÉTAILS SUIVRONT…NOUS NE VOUS MASQUERONS RIEN ! 

• Lundi 14 sept. Associés à l’initiative du CINÉ RIO – F. Bégaudeau et son film « Autonomes » (voir Evènement à venir)
• 30 septembre : SOUTIEN AU DEMARRAGE DE LA SAISON DU RIO – David Dufresne sortie nationale du film « Un pays qui se tient sage »

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION : jeudi 22 octobre : Centre Jean Richepin salle 7

Conférences prévues:
1er octobre : avec Attac : « Manuel d’histoire du futur 2020-2030 : comment nous avons changé de cap »
5 novembre : Romaric Godin « La guerre sociale en France »
12 novembre : Annie Lacroix-Riz , « La non épuration en France »
19 novembre : François-Xavier Dudouet et Eric Grémont. « Les grands patrons en France : du capitalisme d’État à la financiarisation, »

RAPPEL: ANNULATION DES CONFÉRENCES JUSQU’EN SEPTEMBRE

La page Facebook
https://www.facebook.com/AmisTempsCerises/ ]
demeure active, nous vous invitons à la visiter, à nous soumettre des publications, à échanger vos passions, vos idées, vos coups de coeur (lecture, cinéma, arts,…).
Respectons les consignes de sécurité sanitaire et à bientôt !

Confinée ici, l’équipe d’animation des Amis prépare d’ores et déjà la rentrée ! ! 
20200224_103255

SUSPENSION DES CONFÉRENCES JUSQU’A NOUVEL ORDRE

Chers adhérent(e)s, chers ami(e)s,
Nous avons le regret de vous informer qu’en raison de la situation sanitaire exceptionnelle liée à l’épidémie du Covid-19, nous sommes dans l’obligation d’interrompre momentanément le cycle de nos conférences.
Celles-ci reprendront dès que possible et nous vous en tiendrons bien sûr informé.e.s.
En attendant d’avoir le plaisir de vous accueillir à nouveau, il faut nous souhaiter à toutes et tous courage et solidarité dans ce moment difficile.
Bien à vous.
L’Equipe d’Animation

TOUTES LES INFOS SUR COVID-19 SUR LE SITE OFFICIEL: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus?fbclid=IwAR14yD4e58N_neEBAQn3BLaqheCvyl2gT8jSFVcXI7ok8TFdKsP1L4gR0Cg#xtor=SEC-3-GOO-%5B{adgroup}]-[425081976937]-search-[info%20gouv